Une à Une

Création en cours - sortie le 25 octobre 2022
Spectacle poétique, musical et "mouvementé"
accessible dès 6 ans

Porteuse du projet : Marion Brugial

Conception et interprétation : Marion Brugial (danseuse chorégraphe) et Maïté Cazaubon (pianiste)

Mise en scène et dramaturgie : Marcela Bernardo

Lumière : Valérie Becq

Costume : Isabelle Gastellier

Photos : Lilly Jacquetty

Illustration / affiche : Floé

Regards extérieurs et intervenants lors des différentes étapes du processus du création :

Luc Rosello, Keng Sam Chane Chick Té, Toky Ramarohetra, Sébastien Ly, Juanito Juarez

2019 :

  • 3 semaines de laboratoire de recherche à la Cité des Arts et au CRR de St Denis

  • 4 semaines de résidence en territoire scolaire : collèges Juliette Dodu, Bourbon et Bibliothèque Départementale de St Denis

2020 - 2021 : 

  • ​recherche et écriture au CRR de St Denis, La Fabrik (CDNOI)

2022 :

  • résidences de création au Théâtre du Grand Marché, CRR de St Denis et au Théâtre de Pierrefonds

Projet soutenu par la DAC - Océan Indien, l'Académie de la Reunion, la Région Reunion et le Département.

Coproductions CDNOI et LALANBIK. 

Avec le soutien du Conservatoire à Rayonnement Régional pour la mise à disposition de salles de répétition.

Sortie le 25 octobre 2022 au Théâtre de Pierrefonds dans le cadre du festival "Souffle"

« Dites-moi, je vous prie, de quel côté faut-il me diriger ?

- Cela dépend beaucoup de l’endroit où vous voulez aller, dit le chat

- Cela m’est assez indifférent, dit Alice

- Alors peu importe de quel côté vous irez, dit le chat »

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
Photos : Lilly Jacquety

Une à Une,

 

Est un Duo…

Se faisant l’écho d’une rencontre sur un même territoire : 

celle d’une musicienne et d’une danseuse qui cheminent au gré de leurs élans, 

en mélangeant leur rythme, leur souffle, leur voix.

 

Un Trio…

Où s’invite un piano à queue. Il n’est pas le héros de l’histoire, mais une partie de son énigme ! Indiquant le Nord, agissant sans agir, il se fait tantôt sérieux, tantôt espiègle. Ce corps aux formes généreuses résout l’impossible équation entre matériel et immatériel. 

À l’image du chat d’Alice…?

Un Solo…

Qui s’observe, se regarde le nombril, dialogue avec lui-même. 

Entre les deals et les duels, dans ce labyrinthe accidenté, 

c’est l’itinéraire de deux femmes,

peut-être d’une seule.

 

Lewis Caroll offrait, entre autres choses, un récit initiatique sur la quête d’identité. Ici, point de relecture du fameux roman, mais une triangulation au plateau, servant cette même quête universelle, obstinée comme une pulsation de métronome : 

Quelle est notre place, que reste-t-il derrière ce que l’on donne à voir au-delà de nos héritages, nos apprentissages, nos actions, nos masques… ? 

Mais trêves de papotages, le tic-tac de la montre tourne et de toute façon, 

pour le chat d’Alice, tout le monde est fou… 

Lui-même n’a pas toute sa tête !

Documentaire témoin de la résidence en territoire scolaire

Septembre - décembre 2019

Réalisation vidéo : Maeva THUREL